Votre navigateur internet n'est plus à jour. Vous risquez de rencontrer des problèmes d'affichage pour ce site et de nombreux autres sites internet. Comment mettre à jour votre navigateur ?
X
Tél : 01.53.34.06.95
] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ] ]

l’Orient des perles

> > > l’Orient des perles

l’Orient des perles

C’est la qualité de la surface de la perle qui lui donne la capacité à refléter la lumière et sa brillance. Plus la perle est de bonne qualité plus l’environnement dans lequel elle se trouve s’y reflète.

La profondeur de la matière perlière donne à la perle sa capacité à décomposer la lumière en reflets irisés comme un arc en ciel. Cette matière perlière dépend de la régularité des cristaux et de l’épaisseur de la couche nacrée. C’est la diffraction de la lumière sur les cristaux d’aragonite qui la composent.

Plus la couche de nacre perlière est importante et épaisse plus l’orient est profond et beau. L’aspect de la peau des perles est important aux yeux des joailliers, elle peut être plus ou moins lisse et régulière. L’origine biologique des perles est responsable des éventuelles imperfections qui peuvent altérer la pureté de la perle : dépôt fragmenté de la couche de nacre, contact avec le muscle qui laisse son empreinte, modification de l’environnement ou maladie affectant sa croissance. Les perles de fabrication totalement naturelle, sans intervention de la main de l’homme, dites perles fines peuvent présentées ces imperfections. Les perles de culture dont le cycle de formation est très contrôlé sont formées avec une plus grande régularité.